Mois : février 2021

L’intuition… Se laisser infuser

L’intuition… Se laisser infuser

couverture du N°8 de Pense à sourire, l'irrégulomadaire de Pourpenser à télécharger gratuitement.

Un article de Galou extrait du N°8 de « Pense à sourire » l’irrégulomadaire de Pourpenser à télécharger gratuitement.

Qu’est-ce-que l’intuition pour moi ?

Selon moi, l’intuition est reliée à notre intelligence profonde, l’intelligence naturelle que chacun.e de nous porte en soi. Notre créateur nous a tous pourvus de ce « 6e » sens !
L’intuition ne fonctionne pas comme notre mental. Elle n’a ni restrictions, ni de barrières, ni logique. Elle est « vivante », puissamment vivante !

Comment parler de l’intuition avec des mots simples, sans rentrer dans un concept ?
L’intuition se vit, elle s’expérimente. Pour la rencontrer, j’ai chaque fois l’impression de devoir prendre un chemin différent, qui n’est pas établi d’avance… Cela me demande de lâcher mes désirs, de laisser se dissoudre mon envie de résultat. Ce n’est pas toujours simple ! Je me retrouve de nombreuses fois confrontée à moi-même, à mes frustrations, à ma complexité intérieure. Pour la rencontrer, j’ai le sentiment de devoir me dépouiller, d’enlever mes « vêtements », un à un. Les prétentions personnelles ne me permettent pas d’aller à cet endroit. C’est comme un lieu sacré où je ne peux y pénétrer avec mes gros « sabots » emplis d’humaines volontés.

Illustration de Galou - un femme aux cheveux roux tendant la main vers des mobiles
Illustration – Galou

Le fait que cet espace soit hors « contrôle » peut me mettre, à certains moments, mal à l’aise…
Lorsque je me suis mise à peindre il y a quelques années, j’avais la désagréable sensation d’être comme un saumon qui remontait le courant d’une rivière.

J’avais l’impression d’essayer de faire confiance à quelque chose d’invisible que mon cœur me murmurait alors que le monde autour de moi semblait nourrir d’autres valeurs : la productivité, l’argent, l’efficacité, la rentabilité… Autant de mots qui m’écorchaient ! Au dedans, j’entendais quelque chose qui m’appelait, me soufflant de m’offrir de la « gratuité ». Des moments libres de toute contrainte, des moments, où ce que je créais n’avait aucun but. Dès que je me disais « je vais faire tel projet pour ceci ou cela », la magie disparaissait. C’était très agaçant ! Cela me demandait de changer, de découvrir un autre espace en moi, de créer à partir d’un « nouveau » moi et cela me terrorisait ! Je l’ai compris bien plus tard, sortir du contrôle m’angoissait terriblement car cela me demandait de faire confiance.

Confiance ? Soit. Mais à qui ?

J’ai longtemps cru qu’il s’agissait de faire confiance à une force extérieure. Puis, les années passant, continuant de pratiquer la peinture, j’en suis venue à découvrir qu’il s’agissait de me faire confiance à moi. Juste moi ! A mon cœur, ma lumière intérieure, à la poésie que mon être me chuchotait ! A cette intelligence que je porte profondément enfouie, que je n’ai pas vraiment appris à écouter. Comme un bruissement de feuilles dans les branches d’un arbre, comme le souffle d’une fleur, comme la caresse de la lune, comme l’éclat de rire du torrent !

Illustration – Galou

L’intuition est pour moi une invitation au vivant.

Une invitation au mouvement, à l’impermanence. Elle est le lien à la nature, à l’élan créateur. Je me dois de préparer sa venue, comme pour une amie chère à mon cœur. Elle peut venir sous n’importe quelle forme, la vie, la mort… Elle me surprend sans cesse. Elle m’invite à déconstruire l’idée que j’ai du monde et de moi-même. Si je peux me mettre à l’écoute, elle enseigne l’invisible à mon cœur et emplit mon être.
Parfois, elle me souffle des idées un peu folles, ma tête n’y comprend rien !

J’apprends que cela n’est pas grave de ne pas comprendre.

J’apprends à me confier, à me laisser infuser, à recevoir. J’ai conscience que ce sont de magnifiques graines qui germeront au moment juste. Ce n’est pas mon Moi qui décide. J’apprends à être au service de la créativité, de la beauté du monde, j’apprends tous les jours. Chaque jour m’invite à renouveler mon intention et me laisser surprendre ! car je suis moi aussi vivante et responsable de cette jeune pousse qui réclame lumière, chaleur, terre fertile, douceur et bienveillance.

Les flots de pierre
sculptures – terre sur méandres de files
Amalia Taquet

Quelques titres au catalogue de Pourpenser à propos de l’intuition :

Quelles sont nos richesses intérieures ? Comment pouvons-nous les utiliser ?

« Reconnaître ses vraies richesses » de la collection « Paroles de fée » par Aline de Pétigny.

L’intuition, un des petits cahiers d’Aline et Albert (à télécharger gratuitement sur le site).

Un jour, Honoré décide d’écouter un peu plus sa petite voix intérieure…

« La petite voix d’Honoré« , un conte pour échanger sur l’intuition avec les plus jeunes d’entre nous.

2 écoles à naître en septembre…

2 écoles à naître en septembre…

Chez Pourpenser nous aimons soutenir celles et ceux qui passent à l’action avec des projets joyeux et riches de sens. Des projets qui nous invitent à créer du lien et grandir ensemble.

En ce début d’année, 2 associations porteuses de projet d’écoles qui se sont présentées à nous.

L’une proche de Rennes : l’association Graines de joie qui porte le projet d’une école alternative et inclusive au cœur de la nature.

L’autre entre Nantes et Angers : l’association « Si on veut » qui porte le projet d’une école démocratique pleine nature : « Aux chants des oiseaux ».

Il y a certainement d’autres projets d’écoles qui se préparent ainsi à voir le jour (n’hésitez pas à les indiquer en commentaire) mais ces deux là nous touchent plus particulièrement pour deux raisons :

  • Leur localisation géographique est proche de nous (la majorité de l’équipe de Pourpenser est dans un triangle Angers/Nantes/La Roche sur Yon).
  • Permettre aux enfants d’apprendre au plus proche de la nature est pour nous essentiel.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à regarder les vidéos de présentation :

LIEN VERS LA CAMPAGNE POUR SOUTENIR GRAINE DE JOIE

LIEN VERS LA CAMPAGNE POUR SOUTENIR AUX CHANTS DES OISEAUX

Covid et privation de liberté : un livre pour en parler.

Covid et privation de liberté : un livre pour en parler.

Depuis mars 2020, je ne compte plus le nombre d’échanges que je peux avoir sur le questionnement de nos libertés individuelles, la protection des plus fragiles, les risques et les positionnements de chacun.

Je trouve que L’oiseau, l’enfant et le chat de Baptistine Mésange est un excellent moyen d’aborder la question. Que ce soit avec les adultes ou avec les enfants !

Protéger l’oiseau du chat, ou bien le laisser aller avec tous les dangers que cela comporte ?

Voici un album qui permet d’échanger et d’animer des débats philosophiques sur les thématiques de la liberté, de la bienveillance, sur notre relation à l’autre, notre posture de sauveur.

Ce livre promet des moments d’échanges et de réflexions intenses !

En 2020, nous sommes vraiment interpellés sur la place de nos libertés individuelles. Chaque pays suit une stratégie différente, de la Chine dont le gouvernement instaure un protectionnisme maximum, à la Tanzanie où le virus n’existe tout simplement pas, en passant par la Suède, où le gouvernement reçoit des critiques, des accusations « d’avoir laissé mourir les personnes âgées ».

Comprendre les choix de ces sociétés, de ces gouvernements, rentrer dans ces réflexions pour un enfant de 7 ans, c’est possible. Avoir un débat serein entre adultes, en mettant de côté ses convictions, c’est envisageable…

Une question philosophique est une question qui n’a pas de réponse. Mais ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas en parler, la laisser de côté. Au contraire, il semble qu’elle soit essentielle. Si une part appartient à chacun de savoir jusqu’où nous devons aller pour protéger l’autre, échanger nos points de vue est essentiel !

Ce livre questionne de façon philosophique sur la liberté, le vivre ensemble, l’amour, l’amitié, la bienveillance, la confiance, les peurs, l’entraide, l’écoute, la mort.

Bonne lecture, et bons échanges !

Quelques « pourquoi ? »

Quelques « pourquoi ? »

En tant que maison d’édition, l’une de nos missions vis-à-vis des auteurs et autrices est de faire notre maximum pour faire découvrir leurs créations.

Dans le cadre de cette mission, une série de questions revient régulièrement dans l’équipe de Pourpenser :

  • Pourquoi les livres que nous proposons ne sont-ils pas plus présents dans les écoles et les librairies ?
  • Pourquoi même des personnes, proches de nous, perçoivent notre catalogue comme « mignon et pour les enfants » et ne semblent pas voir la diversité et la richesse du catalogue (avec des livres et des jeux qui s’adressent aux enfants de tout âge) ?
  • Pourquoi réussissons-nous à faire parler de la maison sur ses valeurs, ses engagements, mais très rarement sur son catalogue de plus d’une centaine de titres ?

Nous avons bien quelques idées, mais nous serions intéressés par votre point de vue sur ces questions.

Nous constatons par exemple qu’aujourd’hui encore, la littérature jeunesse est perçue par beaucoup comme une littérature de seconde zone, une littérature facile et qui nécessite plus de technique que de talent. Il y a bien entendu des livres pour enfants qui sont des produits imaginés et calibrés pour correspondre à un marché identifié. Il y a aussi des auteurs et autrices sensibles qui s’adressent aux personnes à part entière que sont les enfants. Comment réussir à casser ce schéma ?

Un sentiment que nous pouvons également avoir tient à la difficulté de communiquer de façon simple sur un projet qui s’est enrichi et densifié au fil du temps… Et puis, nous sommes des gourmands : bien souvent, un projet n’attend pas l’autre et à peine avons-nous communiqué sur un sujet qu’un autre lui succède. Comment rendre simple et visible une expérience de 19 ans de projets ?

Merci pour vos retours et vos idées !

Livr&Co : le comptoir des lectures durables

Livr&Co : le comptoir des lectures durables

Nous avons connu Marion et Charles par le biais de l’association pour l’écologie du livre au cours du confinement de mars/avril 2020.

D’emblée, leur projet de réunir des maisons d’éditions pour créer une librairie proposant des ouvrages cohérents sur le fond et la forme autour des questions écologiques et de société nous a parlé.

Nous avions tenté l’expérience en 2012 avec 7 autres maisons d’édition membres du Collectif des éditeurs écolo-compatibles et avions l’idée une coopérative de diffusion mais l’énergie nécessaire pour lancer un tel projet nous a manqué. Imaginez donc notre joie de voir d’autres personnes porter ce projet qui nous tenait à cœur !

Pendant plusieurs mois de cette curieuse année 2020 nous avons reçus des nouvelles de Marion et Charles, puis des tableaux à remplir, un site à visiter… et enfin, début décembre l’ouverture du site :

Début 2021, ce sont 15 maisons référencées et partenaires : Éditions BicycletteÉditions du LamantinÉditions du RicochetFatrasies ÉditionsLa cabane bleueLa Maison des Pas perdusLa Marmotière ÉditionsLa tête ailleursLaplikiliLe laboratoire existentielLe Souffle d’OrLucca ÉditionsPlum MagazineYves Michel Éditeur et – PourPenser 🙂

Ce site n’est qu’un début. L’objectif de Marion et Charles est également de mettre en avant dès que possible ces ouvrages sur les salons et de montrer qu’il est possible d’éditer des livres riches en contenu, imprimés en France, réalisés de façon aussi responsable que possible, d’être clair sur la rémunération des auteur·e·s et de ne pas cautionner la surproduction et la destruction banalisée des invendus.

Le projet est tout neuf. Nous ne pouvons que vous inviter à visiter le site de Livr&co et à le garder dans vos signets pour vos prochains achats de livres.

Pour notre part, nous réjouissons à l’avance de la toute prochaine assemblée générale et avons hâte de voir comment ce projet collectif va grandir !

Le projet fou 2021 !

Le projet fou 2021 !

Le projet dévoilé ! – Derniers changements au 19 mars 2021

Eh bien, nous devons avouer que vous nous avez surpris dans la rapidité de la découverte de ce nouveau projet fou !
En moins d’une semaine, vous avez trouvé ! Vous devez bien nous connaître 😉

Alors oui : nous allons réaliser 1700 1500 Km en trike (voir photos ci-dessous) pour aller à votre rencontre !
Départ le 22 mai de Roscoff – Arrivée autour du 6 juillet à Montpellier ou Aix-en provence (à définir) aux Amanins (mais ils ne le savent pas encore ;-))) .

Dominique a réduit son itinéraire de 200 km afin de pouvoir prendre le temps avec chacun. Prendre le temps de visiter les libraires, de faire un atelier philosophique le matin, une non-conférence le soir, etc.

En attendant, nous allons vous conter l’histoire, la genèse de ce projet au fil des jours !
Merci pour votre participation !

Les questions à l’origine du post !

Mais quel est-il… ? Ha, ha, on ne va pas tout vous dire d’un coup ! On va même vous proposer un petit jeu.

A vous de deviner quel est ce nouveau projet complètement fou !

Ce que nous savons :

Ce n’est pas un livre interactif, c’est pourtant une bonne idée !
Il n’y aura pas de demande de financement participatif, mais nous montons des dossiers d’aide auprès de la Région et de la DRAC.
Ce n’est pas un projet en ligne, en visio.
Si nous espérons vous réserver prochainement quelques autres petites surprises autour du numérique et des réseaux sociaux, ce n’est pas ce projet fou !
Il n’y aura pas d’appel à candidature, mais nous ferons appel à vous… Dès que le projet est intégralement découvert 😉
Ce n’est pas un festival
Ce n’est pas en roulotte, ni en camion…

Le projet ne démarrera pas en mars, mais c’est bien pour le printemps…
Nous allons essayer d’avoir au maximum nos auteurs et illustrateurs avec nous.

Ce sera bien dans l’idée de la coopération ! Et bien sûr dans l’âme de la maison d’édition : aider nos enfants à grandir dans un monde différent, plus ouvert sur les autres et l’environnement !
Nous allons nous appuyer sur vous , vos relations avec vos centres sociaux, les libraires, et bien sûr le réseau des jardinières, nous vous l’avions dis : Les fées et les lutins seront parmi nous !
Le projet est vraiment pour ramener un peu de joie, de pétillant, de folie dans nos vies, et celles de nos enfants !
Il y aura des événements et des rendez-vous, car oui nos avons un grand désir de connexion, et d’aller à votre rencontre, chez vous !
C’est bien un projet itinérant ! A votre rencontre, dans les écoles, mais pas que… Ce sera une tournée, plutôt droite d’ailleurs, le parcours est déjà définit, il est à trouver…
Sera proposé aux écoles, les libraires, bibliothèques, associations des temps de lecture, d’échanges, pourquoi pas de spectacle…

Ce qui nous manque encore !

  • Qui va le réaliser ?
  • Comment ?
  • Peut-être ajuster le quand ? Nous savons que c’est itinérant, alors un début, une fin… ?
  • Une idée de cette itinérance, du trajet ?

A vous de donner vos propositions de réponses dans les commentaires de ce billet (et seulement là).

Il y aura un petit cadeau pour les réponses qui nous mettront sur la piste de cette folie !

Les cadeaux qui ont été gagnés :

Deux intégrales des Paroles de fée ont déjà été gagnées !

2 livres La vie comme un voyage !

Indice du jour :

La COVID nous en a donné l’envie, mais la COVID peut l’arrêter…
Le nouveau cadeau, La vie comme un voyage est un indice !

Règlement :

Subjectif : nous jugeons les réponses qui font réellement avancer la devinette.
Nous partons sur l’idée d’un seul cadeau par jour, il pourrait y en avoir plus…
Pour ce jeu, rien n’est déposé nulle part, si vous avez une contestation, parlez-nous en, nous trouverons une solution !

Début : 12 février 2021 – fin 15 mars 2021 ou lorsque le projet est trouvé !

C’est à vous !

Posez-nous vos questions, ici en commentaire du post !

Thème : Overlay par Kaira. Hébergement Yunohost
www.pourpenser.fr