L’intuition… Se laisser infuser

couverture du N°8 de Pense à sourire, l'irrégulomadaire de Pourpenser à télécharger gratuitement.

Un article de Galou extrait du N°8 de « Pense à sourire » l’irrégulomadaire de Pourpenser à télécharger gratuitement.

Qu’est-ce-que l’intuition pour moi ?

Selon moi, l’intuition est reliée à notre intelligence profonde, l’intelligence naturelle que chacun.e de nous porte en soi. Notre créateur nous a tous pourvus de ce « 6e » sens !
L’intuition ne fonctionne pas comme notre mental. Elle n’a ni restrictions, ni de barrières, ni logique. Elle est « vivante », puissamment vivante !

Comment parler de l’intuition avec des mots simples, sans rentrer dans un concept ?
L’intuition se vit, elle s’expérimente. Pour la rencontrer, j’ai chaque fois l’impression de devoir prendre un chemin différent, qui n’est pas établi d’avance… Cela me demande de lâcher mes désirs, de laisser se dissoudre mon envie de résultat. Ce n’est pas toujours simple ! Je me retrouve de nombreuses fois confrontée à moi-même, à mes frustrations, à ma complexité intérieure. Pour la rencontrer, j’ai le sentiment de devoir me dépouiller, d’enlever mes « vêtements », un à un. Les prétentions personnelles ne me permettent pas d’aller à cet endroit. C’est comme un lieu sacré où je ne peux y pénétrer avec mes gros « sabots » emplis d’humaines volontés.

Illustration de Galou - un femme aux cheveux roux tendant la main vers des mobiles
Illustration – Galou

Le fait que cet espace soit hors « contrôle » peut me mettre, à certains moments, mal à l’aise…
Lorsque je me suis mise à peindre il y a quelques années, j’avais la désagréable sensation d’être comme un saumon qui remontait le courant d’une rivière.

J’avais l’impression d’essayer de faire confiance à quelque chose d’invisible que mon cœur me murmurait alors que le monde autour de moi semblait nourrir d’autres valeurs : la productivité, l’argent, l’efficacité, la rentabilité… Autant de mots qui m’écorchaient ! Au dedans, j’entendais quelque chose qui m’appelait, me soufflant de m’offrir de la « gratuité ». Des moments libres de toute contrainte, des moments, où ce que je créais n’avait aucun but. Dès que je me disais « je vais faire tel projet pour ceci ou cela », la magie disparaissait. C’était très agaçant ! Cela me demandait de changer, de découvrir un autre espace en moi, de créer à partir d’un « nouveau » moi et cela me terrorisait ! Je l’ai compris bien plus tard, sortir du contrôle m’angoissait terriblement car cela me demandait de faire confiance.

Confiance ? Soit. Mais à qui ?

J’ai longtemps cru qu’il s’agissait de faire confiance à une force extérieure. Puis, les années passant, continuant de pratiquer la peinture, j’en suis venue à découvrir qu’il s’agissait de me faire confiance à moi. Juste moi ! A mon cœur, ma lumière intérieure, à la poésie que mon être me chuchotait ! A cette intelligence que je porte profondément enfouie, que je n’ai pas vraiment appris à écouter. Comme un bruissement de feuilles dans les branches d’un arbre, comme le souffle d’une fleur, comme la caresse de la lune, comme l’éclat de rire du torrent !

Illustration – Galou

L’intuition est pour moi une invitation au vivant.

Une invitation au mouvement, à l’impermanence. Elle est le lien à la nature, à l’élan créateur. Je me dois de préparer sa venue, comme pour une amie chère à mon cœur. Elle peut venir sous n’importe quelle forme, la vie, la mort… Elle me surprend sans cesse. Elle m’invite à déconstruire l’idée que j’ai du monde et de moi-même. Si je peux me mettre à l’écoute, elle enseigne l’invisible à mon cœur et emplit mon être.
Parfois, elle me souffle des idées un peu folles, ma tête n’y comprend rien !

J’apprends que cela n’est pas grave de ne pas comprendre.

J’apprends à me confier, à me laisser infuser, à recevoir. J’ai conscience que ce sont de magnifiques graines qui germeront au moment juste. Ce n’est pas mon Moi qui décide. J’apprends à être au service de la créativité, de la beauté du monde, j’apprends tous les jours. Chaque jour m’invite à renouveler mon intention et me laisser surprendre ! car je suis moi aussi vivante et responsable de cette jeune pousse qui réclame lumière, chaleur, terre fertile, douceur et bienveillance.

Les flots de pierre
sculptures – terre sur méandres de files
Amalia Taquet

Quelques titres au catalogue de Pourpenser à propos de l’intuition :

Quelles sont nos richesses intérieures ? Comment pouvons-nous les utiliser ?

« Reconnaître ses vraies richesses » de la collection « Paroles de fée » par Aline de Pétigny.

L’intuition, un des petits cahiers d’Aline et Albert (à télécharger gratuitement sur le site).

Un jour, Honoré décide d’écouter un peu plus sa petite voix intérieure…

« La petite voix d’Honoré« , un conte pour échanger sur l’intuition avec les plus jeunes d’entre nous.