Pourpenser - en direct de la maison
Saule de Joëlle Stauffacher et Sophie Gidrol : plus qu’une simple histoire autour du deuil.

Saule de Joëlle Stauffacher et Sophie Gidrol : plus qu’une simple histoire autour du deuil.

Comment aborder la mort avec les enfants ?

De nombreuses histoires existent déjà sur le sujet.

Le livre que nous proposent Joëlle Stauffacher et Sophie Gidrol est composé d’une histoire, celle de Belinda qui perd son ami Saule, et d’un livret d’accompagnement.

Les talents conjugués de Joëlle, artiste autrice-illustratrice et de Sophie, palliatothérapeute, infirmière spécialisée en soins palliatifs de métier depuis 2000, font de ce livre un ouvrage à la fois sensible et technique.

Ce livre est disponible auprès de nos relais, magasins et librairies partenaires, directement sur le site de la maison d’édition ou en commande auprès de votre libraire habituel.

Prix : 14 €
Format : 17×23 cm
Nombre de pages : 48
Poids : 160 g
Finition : couverture souple

Couverture du livre Saule de Joëlle Stauffachet et Sophie Gidrol aux éditions Pourpenser

Peut-on choisir ses souvenirs ?

Peut-on choisir ses souvenirs ?

Les souvenirs, article extrait du N°1 de « Pense à sourire » l’irrégulomadaire de Pourpenser à télécharger gratuitement.

Peut-on choisir ses souvenirs ? Rien n’est moins sûr. Par contre, une chose est certaine : nous pouvons choisir les souvenirs que nous souhaitons cultiver.

Il ne tient qu’à nous de rappeler à notre mémoire ces moments où la Vie nous emporte sur ses ailes plutôt que de ressasser les échecs. Le passé doit nous aider à créer l’avenir.

Et puis, s’il ne nous est pas possible de choisir nos souvenirs, autant veiller à vivre de beaux moments qui seront autant de bons souvenirs que nous prendrons plaisir à feuilleter plus tard, en buvant un chocolat chaud au coin du feu.

Goethe disait « Un souvenir d’amour ressemble à l’amour, c’est aussi un bonheur. », tandis qu’André Gide écrivait « Rien n’empêche le bonheur comme le souvenir du bonheur.« 

Faudrait-il fuir nos bons souvenirs de peur qu’ils nous entravent ? André Gide voulait peut-être simplement appeler à la tempérance celles et ceux qui restent les yeux rivés sur le rétroviseur oubliant de regarder le chemin qui s’offre à leurs yeux.

Oui, il est important de se souvenir, de la même manière qu’il est important de penser à l’avenir tout en vivant pleinement chaque seconde qui passe. Et comme l’écrivait l’homme de lettres et résistant Claude Aveline : « Fais que chaque heure de ta vie sois belle. Le moindre geste est un souvenir futur.

Jeu « Instant magiques » par Aline de Pétigny
Un jeu pour évoquer les petits et grands souvenirs de la vie. Nous vous invitons à y jouer aussi bien entre amis qu’en famille avec de multiples générations !

Une semaine d’échanges et de partage chez Pourpenser

Une semaine d’échanges et de partage chez Pourpenser

La semaine du 12 Décembre la maison d’édition avait prévu d’accueillir 2 élèves en stage découverte de 3ème. Albert nous avait préparé un chouette programme à Minna, Alice et moi. J’étais très contente d’être en entreprise cette semaine.

Le lundi matin nous avons fait connaissance, nous avons présenté le catalogue et la maison d’édition aux filles. Puis nous nous sommes lancés dans l’inventaire des livres en stock chez Albert (il a profité d’avoir un peu de main d’œuvre 🙂 ). Cet inventaire dont nous sous-estimions Albert et moi la quantité nous aura finalement occupé tout l’après-midi. Un moment qui nous a permis de continuer à se découvrir et à mettre des images de couvertures sur des titres de la maison.

En plein inventaire chez Albert

Le mardi c’était une journée en vadrouille : nous sommes allés visiter l’entreprise adaptée Qualea où Cathy a gentiment pris le temps de nous expliquer les services que Qualea proposait à ses clients : leur objectif est de trouver une solution pour chaque problème que peut rencontrer un client.

Nous avons une partie de notre stock chez Qualea et Vincent prépare les commandes en provenance du site internet. Vincent prépare également les colis pour le réseau des jardinières et les magasins (la carte de l’ensemble de nos points de ventes est disponible ici).

Chez Qualéa

Le midi Athena nous a invité à manger et à découvrir ce qu’elle faisait dans la maison d’édition. C’était intéressant pour moi de découvrir son poste de travail et ses principales missions. Après de bonnes lasagnes chèvre/blettes préparées par Athena nous sommes allés rencontrer Aline avec qui nous avons eu un très bel échange sur les débuts d’Aline dans le dessin et sur le monde de l’édition.

Chez Athena et chez Aline

Enfin avant de repartir sur Ancenis nous sommes passé voir l’imprimerie BDM aux Epesses, où Xavier nous a accueilli et expliqué les différentes machines nécessaires à l’impression et au façonnage des livres. Cela fait plus de 20 ans que Freddy et Xavier travaillent avec Aline et Albert.

BDM

Mercredi c’était journée sur Ancenis. Nous en avons profité pour aller à la rencontre d’Erwan de la librairie de Plumes et fabulettes qui a pris le temps de répondre aux questions d’Alice et Minna. Pour ma part c’était la deuxième fois que je venais dans la librairie et c’est toujours un régal pour mes yeux de voir tout ces livres et de sentir la bonne odeur du papier !

Librairie Plumes et Fabulettes

L’après-midi nous avons chacun avancé sur nos tâches respectives : les filles leur présentation de stage, et Albert son travail.

Le jeudi, après une visio avec Marie-Line, la jardinière en cheffe et aussi la gérante de la coopérative, nous avons pris le chemin en direction de Nantes. Nous avons tout d’abord rencontré Anne-Marie qui s’occupe de la librairie l’Autre Rive, une librairie qui a plus de 30 ans !
Anne-Marie a pris le temps de répondre de façon très détaillée aux questions des filles.

En plein échange avec Anne-Marie de la librairie l’Autre Rive

L’après-midi c’était la visite du musée de l’imprimerie entre temps Albert nous a gentiment offert un chocolat chaud (nous étions frigorifiées après avoir mangé notre repas dehors).

Avant le chocolat chaud

Pendant le chocolat chaud….

La visite du musée de l’imprimerie nous a permis de voir à quel point ces métiers avaient évolué dans le temps.

Musée de l’imprimerie

Nous avons tout juste eu le temps de faire un petit coucou à Angela des éditions La Cabane bleue qui était sur l’Autre Marché, un marché de Noël local et solidaire, et nous sommes arrivés juste à temps pour le train à Ancenis.

Le stand de la cabane Bleu

Vendredi matin nous sommes allés au MAT au centre d’art contemporain du Pays d’Ancenis, à Montrelais, où avec les filles nous avons participé à la une première réunion de travail autour d’un potentiel projet d’édition… mais chut… ça reste confidentiel pour le moment. Une exposition était en cours, nous avons pu découvrir de très belles choses.

Centre d’art contemporain du Pays d’Ancenis

L’après-midi était tranquille avec un debrief de la semaine. Un beau moment de partage, avec du chocolat et des bonbons… Un grand merci à Albert pour cette belle semaine qui m’aura aussi permis de découvrir le monde du livre et d’en apprendre d’avantage sur Pourpenser.

N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil sur Mastodon avec le #aladécouvertedepourpenser

Une petite photo de nos chocolats chaud pris au Locoloca fraichement installé sur Nantes
Rapide #introduction aux réseaux sociaux décentralisés…

Rapide #introduction aux réseaux sociaux décentralisés…

Nous avons parlé à plusieurs reprises sur ce blog, notamment ici et , des GAFAM et du souhait que nous avons chez Pourpenser de réussir à quitter les réseaux sociaux privatisés. Seuls ou à un tout petit nombre c’est impossible. Mais…

Depuis quelques jours, de nombreuses personnes quittent Twitter pour rejoindre Mastodon. Je le constate en direct (plus de 5 ans que je suis sur ce réseau) et même des médias grands publics comme TF1, BFMTV, Le Figaro, La voix du Nord, Ouest-France ou L’Express en parlent !

L’arrivée la plus marquante me semble être les enseignant·e·s qui arrivent en grand nombre, et en quelques jours le compte du Ministère de l’Éducation Nationale dédié aux logiciels et ressources éducatives libres est passé de 0 à plus de 1000 abonné·e·s :

Alors, oui, ce n’est qu’un début, mais ce frémissement me met d’autant plus en joie que nous sommes chez Pourpenser en train de regarder comment mieux travailler avec les enseignant·e·s et les associations de parents :

  • Dans le cadre de l’EAC pour que des artistes de la maison animent des ateliers.
  • En proposant plus de ressources pédagogiques libres sur notre site en lien avec les livres de la maison.
  • Avec le projet Symbiose pour diffuser les livres de la maison tout en contribuant financièrement à des projets éducatifs

Mais comment rejoindre un réseau social décentralisé ?

Dans ce billet en lien, j’explique – avec l’aide de quelques dessins d’Aline 🙂 – le principe des réseaux sociaux décentralisés.

Aujourd’hui, le plus populaire s’appelle Mastodon, et c’est vers lui que s’envolent une partie des utilisateurs et utilisatrices de Twitter.

Et là, pour comprendre Mastodon, je vous invite à lire cette page qui est vraiment TRES claire :

A très bientôt sur Mastodon ! (ici pour la maison d’édition et ici pour me retrouver)

Nous avons besoin d’un coup de pouce…

Nous avons besoin d’un coup de pouce…

N’y allons pas par quatre chemins : nous avons besoin de vos commandes dès maintenant

Nous sommes ravis de ces derniers mois intenses qui nous ont permis d’avancer sur les sujets très chronophages que sont le passage en Société Coopérative d’Intérêt Collectif, et celui de notre nouveau site web. 

Nous vous annoncions il y a quelques jours la sortie imminente de notre nouveau site et de l’offre Symbiose pour les écoles et les associations (initialement prévue en septembre).

Illustration : Joëlle Stauffacher – extrait de la série Charlie et Belinda

Mais, même en faisant de notre mieux, la finalisation de notre nouveau site prend beaucoup (trop) de retard et nous devons reporter le lancement début novembre. Cela mobilise une part importante de notre énergie du quotidien qui devrait se porter sur la promotion des livres et jeux. 

Ce retard pèse lourd sur notre trésorerie de ce début d’automne et nous vous lançons un appel pour passer commande dès à présent des livres et jeux que vous voudriez offrir dans cette fin d’année ou bien avoir dans votre bibliothèque !

Un grand merci pour votre coup de pouce !



Illustration : Joëlle Stauffacher – extrait de la série Charlie et Belinda

Pourpenser devient une société coopérative : bienvenue dans l’économie sociale et solidaire !

Pourpenser devient une société coopérative : bienvenue dans l’économie sociale et solidaire !

Depuis plusieurs mois nous vous tenons informé·e·s des réflexions en cours et c’est avec beaucoup d’émotion que nous avons le plaisir de vous annoncer que notre sarl familiale est devenue une Société Coopérative d’Intérêt Collectif !

De grands mercis à : Émeline Donze et Vianney Fonteneau de CERFrance, Emmanuel Huby et Martin Delatte de l’URSCOP Ouest, Marianne Caudal, Claire Hamon et Chloé Durey de la CRESS des Pays de la Loire qui nous ont accompagné tant dans la réflexion que dans la mise en œuvre de ce changement de statuts.

Ceci ne change rien :

  • Les livres et jeux que nous éditons depuis 20 ans sont toujours là, présents au catalogue.
  • L’équipe opérationnelle est à ce jour la même : Aline, Albert, Athena, Dominique, Marie-Line et Alyssia qui nous a rejoint en alternance depuis septembre.
  • Nous continuons à accueillir des projets d’artistes sur lesquels nous souhaitons avoir une empreinte aussi faible que possible.
  • Nous continuons à imprimer localement et à travailler avec des personnes proches de nous.
  • Nous continuons à diffuser à travers un réseau riche et varié : salons, jardinières, librairies indépendantes…
  • Nous continuons à investir les résultats financiers dans les projets à venir.

Ceci peut tout changer :

  • Nous nous inscrivons désormais totalement dans l’Économie Sociale et Solidaire dont nous portions les valeurs sans en avoir la forme.
  • La structure coopérative est à même d’accueillir simplement de nouvelles personnes qui souhaitent investir et s’investir dans le projet.
  • Nous avons inscrit dans l’objet de la société qu’au delà du livre, notre souhait est de transmettre et partager du questionnement, d’inspirer et faciliter pour chacun, petit et grands, le pas de côté, le pied dans la porte, le grain de sable permettant de se reconnecter à soi, aux autres et par là même à l’ensemble du vivant : cela ouvre de nombreuses possibilités !

Notre souhait en passant ainsi en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) est d’une part de rendre plus visible et concret ce que nous faisons de façon « évidente » depuis le début du projet et d’autre part de formaliser un peu et imaginer des cadres mouvants autour d’invariants structurants.

Cette SCIC compte à ce jour 8 associé·e·s réparti·e·s en 5 guildes :

Salarié·e·s :
Athena Lecoussis
Albert de Pétigny

Lecteurs et lectrices :
Philippe Bertrand
Raphaëlle Merlet-Kervadec

Artistes :
Aline de Pétigny

Artisan·e·s du livre, jardinières et passeurs :
Marie-Line Dubois

Soutiens :
Dominique Demaegdt
et la SEP Soutenir Ensemble Pourpenser

Marie-Line a accepté de porter la gérance pour cette première période.

Illustrations : Joëlle Stauffacher

Ce projet imaginé il y a 20 ans par Aline et Albert s’engage aujourd’hui dans la suite de son aventure. Nous souhaitons l’imaginer joyeuse, riche de diversité, pleine de sens et consciente des enjeux actuels.

A côté de ce changement de statuts, Pourpenser prépare pour cette fin 2022 de nombreuses actions :

  • Sortie mi-octobre du livre « Victor, le petit ours qui pensait à l’envers« , le livre des 20 ans, par Aline de Pétigny.
  • Un nouveau site internet, plus riche et plus ergonomique.
  • Symbiose, une offre partenaire pour les écoles et les associations afin d’aider à financer des projets autour de l’enfance.
  • Présence sur de nombreux salons à Paris, Strasbourg, Lyon, Pau…

Nous avons hâte de vous retrouver sur les salons pour échanger sur tout ça !

Les premiers mardi du mois…

Les premiers mardi du mois…

Depuis le printemps 2022, nous avons mis en place un rendez-vous chaque premier mardi du mois, de 9h à 11h.

Ce rendez-vous, nous le proposons aux artistes de la maison qui souhaitent échanger, partager des nouvelles, poser des questions…

Le top du top serait de pouvoir le faire à la terrasse d’un petit café, mais bon… pour réussir à prendre un moment avec Joëlle qui habite dans la Drôme, Sandrine en Haute-Vienne et Nicolas en Anjou nous avons le choix entre le jet privé et la visio. Les deux ont une empreinte écologique et consomment de l’énergie, mais il paraît que la visio en consomme un peu moins (et puis, c’est moins cher).

Le 6 septembre, nous étions 8 à nous retrouver pour papoter : Laura Hedon, autrice/illustratrice d’Unikarb et illustratrice des Panse cœur 1&2, Joëlle Stauffacher autrice/illustratrice de la collection Charlie et Belinda, illustratrice du livre-outil S’asseoir et ne rien faire, Jean-Noël Godard auteur des Voyages extraordinaires de Naïa, Marie Fardet, illustratrice des Chevaux de pluie, Les mésanges de la Grande Marche, Assis sur un rocher, Evelyne Poiraud, autrice d’À nous la nuit !, Aline de Pétigny autrice/illustratrice de plus d’une trentaine d’ouvrages édités chez Pourpenser, dont Tout est possible, Ma vraie nature, Lou y es-tuSandrine-Marie Simon, autrice de Beebuti, la rose et le pissenlit et Le jardin partagé, Albert de Pétigny, auteur de La vie comme un voyage.

Ce qui se dit lors de ces échanges reste entre nous 🙂 mais je crois que je peux tout de même révéler que Sandrine était heureuse de nous partager son expérience de 2 années passées au Québec, que Joëlle est maintenant à 100% sur son activité artistique et que Jean-Noël a de beau projets pour compléter l’univers déjà riche de Naïa !

Nous ne prévoyons pas d’ordre du jour pour ces temps d’échanges, mais souvent une thématique se dessine au fil de la discussion, et ce jour là, le sujet s’est cristallisé autour des rencontres : « comment intervenir plus souvent dans les écoles ? » , « quel est le prix pour une intervention dans le cadre scolaire ? » « comment être invité sur les salons ? » , « qui contacter pour animer atelier dans une médiathèque ? » …

Rapidement, nous nous sommes rendus compte de la diversité des expériences. Il y a certainement là un thème à explorer plus longuement, et si vous avez des idées sur le sujet, n’hésitez pas à commenter ce billet !

Albert chez les Belges

Albert chez les Belges

J’ai profité d’une escapade familiale en Belgique pour découvrir les nouveaux locaux de La Pachamama et passer un peu de temps avec Isabelle Steenebruggen qui est à la fois notre distributrice en Belgique et l’autrice de plusieurs ouvrages, dont « Être son fils » présent à notre catalogue, et plusieurs Opuscules aux éditions Lamiroy.

Ce séjour m’a également permis de reprendre contact avec Sarah de Martynoff, dont je vous invite à découvrir une chanson, et de faire la connaissance de Romain Verbeeren, chef de chœur de Vox Anima, les petits chanteurs de Bruxelles et Mélopée.
Pour quelqu’un qui comme moi a chanté en chorale puis choeur d’hommes de 8 à 40 ans, forcément, ça résonne 🙂

Mais revenons à La Pachamama 🙂

Animée par Isabelle et Bika, La Pachamama est une coopérative membre de la Belgian Fair Trade Federation. Nous travaillons depuis 2013 avec Isabelle et depuis quelques mois les liens se sont encore plus tissés avec :

Nous allons regarder si nous pouvons simplement proposer ces produits à la vente sur notre site, mais dans tous les cas, ils sont disponibles sur le site de La Pachamama !

En Belgique, La Pachamama distribue l’intégralité du catalogue de Pourpenser : si vous avez une librairie ou un commerce avec un rayon livres ou jeux, n’hésitez pas à contacter Isabelle et Bika !

Rencontres estivales de Pourpenser

Rencontres estivales de Pourpenser

Depuis maintenant 10 ans, toute l’équipe de Pourpenser profite de l’été pour se retrouver pendant 5 à 10 jours et inviter quelques ami·e·s de la maison à passer. Ces rencontres permettent d’apprendre à (mieux) se connaître entre artistes, prestataires, jardinières, passeurs, lecteurs et lectrices… Et ce, dans un rythme différent de celui des salons et festivals.

Cette année, nous avions décidé de limiter les invitations à seulement quelques jardinières présentes autour de la Vendée et nous avons finalement annulé ces invitations à la dernière minute compte tenu des nombreux points qui surgissaient au fur et à mesure de nos échanges.

Nous n’allons pas rentrer ici dans le détail de nos échanges, mais c’est avec grand plaisir que nous vous partageons ce qu’il en ressort :

  • Une grande fête pour les 20 ans de Pourpenser : cette fête aura lieu en Vendée, tout début juillet 2023. Nous avons de très belles idées pour faire de ces quelques jours des moments riches d’échanges et de joie.
  • Une fin d’année 2022 riche en salons, festivals et rencontres : 12 rendez-vous de septembre à décembre à Paris, Notre-Dame du Marillais (49), Presqu’île de Ruys (56), Jard sur Mer (85), Lille, Lyon, Mouans-Sartoux (06), Nantes, Pau…
  • Départ de Dominique en 2023 : après 10 ans à nos côtés sur l’opérationnel du projet, Dominique sent l’envie et le besoin d’aller à la découverte de nouveaux projets.
  • Un nouveau site internet et un outil de gestion open source : ces 2 projets sur lesquels Dominique travaille depuis déjà un bon moment vont entrer en phase de production dans les semaines à venir.
  • Un programme de publications pour 2023 presque finalisé : ce ne sont pas les projets qui manquent, le plus compliqué est de reporter à 2024 ceux que nous pourrons pas éditer de suite ! Nous souhaitons limiter les nouveaux projets à éditer afin de nous consacrer au mieux à leur diffusion tout en gardant du temps et de l’énergie pour le reste du catalogue.
  • Validation des statuts de la coopérative : nous avons validé les points qui restaient en suspend, il reste maintenant à finaliser les statuts avec l’URSCOP et CERFrance. La signature finale est prévue pour le 27 septembre.

La coopérative et le cœur opérationnel

« Rendre plus visible et concret ce que nous faisons de façon « évidente » depuis le début du projet« 
« Formaliser un peu et imaginer des cadres mouvants autour d’invariants structurants« .
Voilà comment je présentais il y a quelques mois le travail en cours sur le changement de notre structure.

Nous nous sommes quittés vendredi autour de ces petits dessins tout simples qui de notre point de vue résument assez bien la structure coopérative que nous mettons en place et le cœur opérationnel du projet.

Mon Moment Magique & Pourpenser : un livre, un atelier, une collaboration magique !

Mon Moment Magique & Pourpenser : un livre, un atelier, une collaboration magique !

« Heureusement il y a des petits trucs, des choses à faire pour ne pas oublier notre magie. Des choses toutes simples, comme prendre son temps, faire ce que l’on aime, se masser, écouter son coeur.
Tout simplement prendre soin de soi pour ainsi, être mieux avec les autres. »

Aline de Pétigny, Guide de magie personnelle.

Aux éditions Pourpenser, nous sommes conscients que les enfants sont les adultes de demain et nous savons à quel point les accompagner à travers la lecture à penser par eux-mêmes, à se questionner, à stimuler leur imaginaire, à se relier à leur magie personnelle est précieux. Cela favorise leur épanouissement individuel et, par effet ricochet, facilite le vivre ensemble !

De cette conviction est née un partenariat, une co-création originale mêlant notre univers à celui de Mon Moment Magique, un concept original d’ateliers bien-être créé par Juliette Siozac en 2015 et qui se déploie dans le monde entier grâce à sa Communauté de plus de 500 ambassadrices et ambassadeurs. L’un des points communs que nous partageons avec Mon Moment Magique, c’est d’aborder avec les enfants quelques-unes des « grandes questions » qu’ils se posent.

Que ce soit par le biais d’un livre ou d’un atelier, nous avons à coeur de semer des graines d’amour, de bonheur, de magie, de confiance dans le coeur et l’esprit de nos enfants.

Le résultat de cette co-création ? Un livre, « Les caresses du vent, mon papa et moi » de Katia Belsito, enrichi de six rituels bien-être proposés par Mon Moment Magique.
« Les caresses du vent » égrène les différentes émotions qui vont et viennent dans la vie de l’enfant et l’importance du lien et de la présence de l’un de ses parents à ses côtés dans ces moments parfois tumultueux.

Ce partenariat a également fait naître un atelier bien-être entièrement dédié à cette histoire, animé dans le réseau Mon Moment Magique.

Pourquoi des rituels bien-être dès le plus jeune âge ?

Loin d’être un simple effet de mode, le développement personnel est une nécessité.
Apprendre à se connaître, à être bien avec soi permet d’être disponible et ouvert aux autres.
Donner des clés à nos enfants dès leur plus jeune âge, c’est leur permettre de grandir avec l’idée que prendre soin de soi est important, au même titre que n’importe quel autre apprentissage fondamental. C’est leur permettre aussi de devenir des adultes autonomes et épanouis, à l’écoute de leurs besoins et doués d’empathie. C’est les aider à gravir la pyramide des besoins de Maslow jusqu’en haut, pour devenir la meilleure version d’eux-mêmes !

La base de cette pyramide de Maslow, ce sont les besoins physiologiques : la faim, la soif, le sommeil etc. A l’étage suivant on trouve le besoin de sécurité : en effet, si je me sens en sécurité et calme intérieurement, je me sens aussi capable d’oser et d’explorer le champ des possibles qu’offre la vie.

Les ateliers MMM (ndlr : Mon Moment Magique) offrent cet espace de sécurité grâce à un cadre bienveillant et à la succession de rituels pensés et adaptés en fonction de l’âge des enfants, de leurs besoins et de leur développement psycho-affectif.

Pratiques corporelles, histoire partagée, cercle de parole, jeux coopératifs, dessin, auto-massage, relaxation… le tout dans la simplicité, le respect, l’authenticité, le partage et bien-sûr, la joie !

Un exemple de rituel bien-être à réaliser avec votre enfant

La posture du volcan :
• Debout face à face, les pieds serrés, mains posées sur la poitrine.
• Je tends mes bras au-dessus de ma tête en inspirant puis je saute en écartant les pieds, en descendant les bras et en expirant très fort !
Cette posture est idéale pour se débarrasser d’une frustration ou d’une colère.
A refaire plusieurs fois si besoin !

5 euros de réduction sur votre atelier MMM grâce à Pourpenser

Si ce rituel vous donne envie d’en découvrir d’autres, si ce partenariat résonne en vous et que vous souhaitez faire vivre un véritable moment magique à votre enfant, cliquez sur le lien ci-après, nous sommes heureux de vous offrir 5 euros de réduction pour un atelier Mon Moment Magique.

Pour en savoir plus sur Mon Moment Magique :

https://www.monmomentmagique.com/
https://www.instagram.com/monmomentmagique
https://www.facebook.com/MonMomentMagique

Thème : Overlay par Kaira. Hébergement Yunohost
www.pourpenser.fr