Auteur/autrice : Pourpenser

Portrait de jardinière : Valérie BOISNEAU

Portrait de jardinière : Valérie BOISNEAU

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Valérie

Métier : Accompagnante en parentalité

Zone Géographique : 32190 Vic Fenezac

Sa page Facebook

Son site :
http://www.eduquer-grandir.com

Bonjour Valérie, peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

Quand j’ai découvert les Éditions Pourpenser, j’ai eu un vrai coup de cœur : cela correspondait tellement à ce que je transmets en ateliers 🙂 Eduquer-Grandir offre des ressources pour vivre dans la joie au quotidien.

J’ai eu l’élan de les soutenir. Après avoir discuté avec Aline, elle m’a proposé de devenir Jardinière : c’était nouveau, les éditions innovaient dans un nouveau mode de distribution. J’ai adoré le concept, d’autant que nous vivons sur une micro-ferme. Depuis, j’aime faire découvrir ces livres et ces jeux chaleureux qui aident à grandir avec humanité.

Un coup de cœur dans le catalogue de Pourpenser ?

Je choisis de présenter Paroles de fées pour la poésie et la justesse des textes, pour la délicatesse des graphismes, pour tout ce que de simples cartes ouvrent dans l’imaginaire…

Portrait de jardinière : Anne-Rose LEROUX

Portrait de jardinière : Anne-Rose LEROUX

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Anne-Rose

Métier : Kinésiologue et Animatrice Brain Gym

Zone Géographique : 44390 PETIT MARS

Sa page Facebook

Son Instagram

Son site :
https://arlerouxkinesiologie44.wordpress.com/

Bonjour Anne-Rose, peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

J’ai découvert Les Éditions Pourpenser il y a 17 ans environ, à la naissance de ma première fille. J’ai tout de suite été sous le charme de ces livres si joliment illustrés et qui racontaient de si belles histoires. Au fur et à mesure des années (et des enfants), ma collection s’est agrandie.

Quand j’échangeais avec mes amies ou collègues de travail autour de notre rôle de parents et de l’accompagnement des enfants, je faisais très souvent référence aux livres des Éditions Pourpenser et leurs prêtais mes exemplaires. Et très souvent, après les avoir feuilletés, elles me disaient qu’elles allaient l’acheter car ils étaient trop bien. 

Alors quand il y a un an, j’ai vu sur Instagram que Pourpenser recherchait des jardinières pour les aider à semer des graines de bonheur, d’amour et de bienveillance, je me suis dis que cela officialisait ce que je faisais déjà depuis des années. J’étais ravie de mettre en place cette collaboration.

De plus, j’adore l’idée d’être une jardinière et semeuse de graines !

Quel lien entre Pourpenser et ton activité professionnelle ?

Il y a 4 ans, j’ai entamé une reconversion professionnelle pour devenir kinésiologue et animatrice Brain Gym. Les livres et jeux sont des supports très utiles dans mes séances et ateliers. En effet, j’accompagne petits et grands à lever le stress émotionnel qui les bloque dans des situations inconfortables. Je les aide à accueillir leurs émotions et à se reconnecter à leur potentiel.

Aussi, les guides de réflexion d’Aline, les BD des émotions d’Art-Mella, la collection des Martin et Zoé, les jeux de cartes et tant d’autres sont des aides vraiment utiles pour mettre des mots, poser des questions et expliquer ce qui se passe aux petits et aux adultes. Les livres ont toujours été pour moi une source de réflexion en permettant des prises de conscience ou en s’adressant à mon inconscient.

Les mouvements et les équilibrages énergétiques en séance ou en atelier permettent d’impliquer le corps et ainsi d’aller ainsi vers le changement souhaité.

Un coup de cœur dans le catalogue de Pourpenser ?

Pas facile de choisir un seul livre tellement ils apportent tous une belle réflexion ! Je les aime tous !

Parmi mes coups de coeur, il y a le guide « Et si j’accueillais ma vraie nature ?« .

J’aime beaucoup ce guide qui, au travers de jolies métaphores en lien avec la nature, nous amène à nous poser des questions et à accueillir chaque différence comme une richesse.

C’est un livre que je conseille tant aux enfants qu’aux adultes. Je retrouve dans ce livre l’essence même de mon métier de kinésiologue: accompagner la personne à un changement de posture (physique, émotionnel, cognitif, mental…) pour qu’elle accueille avec joie tout son potentiel.

Portrait de jardinière : Céline HEBERT

Portrait de jardinière : Céline HEBERT

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Céline

Métier : sophrologue

Zone Géographique : 14420 USSY

Sa page Facebook

Son Instagram

Bonjour Céline, peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

Je suis sophrologue et fan de livres ! Je cherchais comment lier mes deux centres d’intérêt. Et comme j’utilisais déjà les livres Pourpenser dans mes ateliers avec les enfants, le lien s’est fait assez facilement lorsque j’ai vu la publication pour devenir jardinière Pourpenser.

Quel lien entre Pourpenser et ton activité professionnelle ?

La gestion des émotions et la confiance en soi sont des thématiques récurrentes pour les personnes que j’accompagne en sophrologie. J’utilise très souvent un livre lors des séances avec les enfants.

Je propose également aux adultes de lire pour aller plus loin.

J’ai pour projet également de faire des présentations de livres Pourpenser lors de portes ouvertes du local que je partage avec d’autres praticiens, dès que les conditions sanitaires le permettront.

Un coup de cœur dans le catalogue de Pourpenser ?

Si je devais choisir un livre ce serait Tout est possible.

C’est un des premiers livres Pourpenser que j’ai découvert. Il a tout de suite parlé à ma petite fille intérieure, celle qui mettait les jupons de mamie en agitant la cuillère en bois de maman et en criant Abracadabra tu seras… une jardinière ? Il a également sauvé mes nuits et celle de mon fils grâce aux formules magiques pour gérer les émotions et apprivoiser sa peur. C’est un véritable allié pour laisser s’exprimer notre magie intérieure !

Portrait de jardinière : Stéphanie MARTIN

Portrait de jardinière : Stéphanie MARTIN

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Stéphanie

Métier : Animatrice et formatrice en parentalité

Zone Géographique : Au cœur de l’Allier

Sa page Facebook

Son Instagram

Son site :
www.grainesdematernage.com

Bonjour Stéphanie, peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

J’ai rejoint Pourpenser car je cherchais des livres traitant de thématiques différentes de ce qu’on peut trouver au tout venant. Et puis bien sûr, j’adhère totalement aux valeurs proposées par les ouvrages de la maison d’édition, et en plus, les livres sont tous très beaux !

Quel lien entre Pourpenser et ton activité professionnelle ?

Je propose des ateliers pour enfants dans lesquels je m’appuie souvent sur un livre, une lecture pour aborder une thématique (émotions, différences, nature etc…) C’est donc super d’avoir de beaux supports et de pouvoir proposer aux familles de continuer à faire vivre l’histoire à la maison !

Je mets également en place des accompagnement parentaux, et je trouve toujours utile et pertinent de pouvoir aborder toutes sortes de questions à travers la lecture.

Un coup de cœur dans le catalogue de Pourpenser ?

Je choisirai « Le jardin partagé » pour les valeurs transmises, les illustrations, les personnages tous très attachants. Ma fille de 4 ans l’adore et me demande souvent de lui lire! Il est beau, tout doux et agréable à lire!

Portrait de jardinière : Sandra BOISDRON

Portrait de jardinière : Sandra BOISDRON

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Sandra

Métier : Coach parental et soins énergétiques

Zone Géographique : CHESSY (77)

Sa page Facebook

Son Instagram

Son site :
lesateliersdeliya.fr

Bonjour Sandra, peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

Je travaille depuis plusieurs années sur le développement personnel et les émotions. Pourpenser à des supports tel que les livres et les jeux qui sont juste extraordinaires pour comprendre et se libérer de ses émotions. J’ai rejoint Pourpenser car cela a été une opportunité et une évidence pour moi. Je peux ainsi accompagner les enfants et les adultes sur leurs émotions grâce aux différents supports proposés.

Quel lien entre Pourpenser et ton activité professionnelle ?

Je mets en place des ateliers créatifs pour travailler sur la communication et les émotions. Les livres et jeux Pourpenser permettent aux personnes de travailler sur la compréhension de leurs émotions en utilisant ces supports. C’est un vrai plus pour les enfants car cela est fait sous forme de jeux et cela leur permet de se libérer et d’accepter certaines émotions sans s’en rendre compte.

Un coup de cœur dans le catalogue de Pourpenser ?

Voici une vidéo où je vous parle de « Petite ou grosse colère, évapore-toi ! » :

Une belle journée de contes et rencontres pour #leprojetfou chez le Poète Ferrailleur

Une belle journée de contes et rencontres pour #leprojetfou chez le Poète Ferrailleur

Un grand merci à Robert et Isabelle pour leur accueil dans l’univers magique du Poète Ferrailleur à Lizio.

Aline et Dominique sont arrivés le vendredi soir, puis, après une journée au festival la petite graine, sont revenus passer la journée du dimanche pour conter et rencontrer.

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

Le festival « La petite graine » accueille #leprojetfou

Le festival « La petite graine » accueille #leprojetfou

La petite graine est un festival sur l’éducation et le lien inter-générationnel né en 2019.

Avec une édition 2020 un peu « spéciale » compte tenu des circonstances, l’édition 2021 a eu lieu ce samedi 19 juin.

Une édition joyeuse et riche de très belles rencontres.

Vivement l’année prochaine !!

Une pause à l’écodomaine du Bois du Barde pour #leprojetfou

Une pause à l’écodomaine du Bois du Barde pour #leprojetfou

Il y a parfois des lieux, des personnes, des ambiances qui laissent une trace et que l’on a du mal à quitter… merci à Anne laure et Gilles pour ce magnifique lieu d’accueil et de transmission de la transition à Le Bois Du Barde

Dominique, le 15/06/2021

L’écodomaine du Bois du Barde fait partie de ces lieux avec lesquels l’équipe de Pourpenser se sent en lien. Merci à Anne-Laure d’avoir proposé cet arrêt à Dominique… il ne nous reste plus qu’à prévoir un séjour pour l’ensemble de l’équipe et pourquoi pas des résidences d’auteur·e·s ?

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

Lorsque #leprojetfou s’arrête à la maison de l’enfance de Carhaix-Plouguer…

Lorsque #leprojetfou s’arrête à la maison de l’enfance de Carhaix-Plouguer…

De multiples rendez-vous ponctuent le trajet de Dominique.
Ce lundi 14 juin il passait un moment avec les plus jeunes enfants présents au multi-accueil Galipette à la maison de l’enfance du Poher. L’occasion de raconter l’histoire de Petit Lutin cherche le bonheur d’Aline de Pétigny (disponible sur le site avec la version audio contée par Aline, accompagnée au piano par Armel Dupas).
Un rendez-vous dont parle Le Télégramme dans son édition du 15 juin.

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

Thème : Overlay par Kaira. Hébergement Yunohost
www.pourpenser.fr