Catégorie : voyage

Albert chez les Belges

Albert chez les Belges

J’ai profité d’une escapade familiale en Belgique pour découvrir les nouveaux locaux de La Pachamama et passer un peu de temps avec Isabelle Steenebruggen qui est à la fois notre distributrice en Belgique et l’autrice de plusieurs ouvrages, dont « Être son fils » présent à notre catalogue, et plusieurs Opuscules aux éditions Lamiroy.

Ce séjour m’a également permis de reprendre contact avec Sarah de Martynoff, dont je vous invite à découvrir une chanson, et de faire la connaissance de Romain Verbeeren, chef de chœur de Vox Anima, les petits chanteurs de Bruxelles et Mélopée.
Pour quelqu’un qui comme moi a chanté en chorale puis choeur d’hommes de 8 à 40 ans, forcément, ça résonne 🙂

Mais revenons à La Pachamama 🙂

Animée par Isabelle et Bika, La Pachamama est une coopérative membre de la Belgian Fair Trade Federation. Nous travaillons depuis 2013 avec Isabelle et depuis quelques mois les liens se sont encore plus tissés avec :

Nous allons regarder si nous pouvons simplement proposer ces produits à la vente sur notre site, mais dans tous les cas, ils sont disponibles sur le site de La Pachamama !

En Belgique, La Pachamama distribue l’intégralité du catalogue de Pourpenser : si vous avez une librairie ou un commerce avec un rayon livres ou jeux, n’hésitez pas à contacter Isabelle et Bika !

Tu as fait de moi…

Tu as fait de moi…

#ffa400;">Tu as fait de moi…

#ffa400;">
#ffa400;">un poème d’Aurélie Françoise#ffa400;">, auteure et photographe accompagnée d’une peinture sur bois sculpté de #ffa400;">Maiwenn Coatanea « Danse les âmes ».

#ffa400;">_____________

Une marraine,

Ma reine, exactement 

c’est comme cela que je me sens,

lorsque dans mes bras je te prends.


Je suis riche de toi,

du choix de tes parents,

de tes sourires,

de tous ces moments,


Dans le bruit de la ville

Ou à travers champs, 

où nous avons tissé le fil

Grandissant,

de notre complicité,

depuis que tu es né.


Marraine,

marin

reine et puis rien…


Je n’y suis pour rien de ta naissance

mais je suis en charge de ton aisance

dans la vie, 

dans le jour et dans la nuit,

au creux de la vague comme au firmament,

je leur ai promis

à eux tes parents

d’être là, pour toi, un peu,

mais pas trop à la fois

juste assez pour les remercier,

eux,

ces fous qui m’ont aimée, 

assez pour partager

un peu de ton éducation,

eux,

ces fous qui m’ont laissé

embarquer sur leur voilier

direction l’horizon,

eux,

ces fous qui m’ont fait confiance,

sur la mer qui balance 

pour naviguer  

avec eux

auprès de toi


ce sentiment 

construit au fil du temps,

mêlé de confiance et d’accordance,

lui qui n’a ni nom ni de dessin

qui n’est ni amour, ni amitié

entre discrétion et proximité,

ce petit plus, cette fierté


ce sentiment si grand,

qu’il mérite bien

que pour lui soit inventé

un mot doux et coloré,

comme une invitation au voyage,

pour le chérir et l’honorer,

le marrainage me plaît assez !


Extrait de :
Pense à sourire N°7

Découvrez les autres titres édités chez Pourpenser Editions sur la famille : 

Féminin Mahler,  l’histoire d’une naissance prématurée de 2 mois.
De tout ce qui va avec : les peurs, le choc, la bulle médicale, les ascenseurs émotionnels, les risques mais aussi les victoires.

Dis-moi d’où je viens, de Katia Belsito,  un album jeunesse poétique autour de la question existentielle de notre arrivée en ce monde. 

Et puis « La vie comme un voyage » qui me semble également bien résonner avec ce poème :

Editions pour penser à l’endroit – www.pourpenser.fr
Thème : Overlay par Kaira. Hébergement Yunohost
www.pourpenser.fr