Catégorie : entrepreneurs d’avenir

Libraires : et si vous profitiez des retours pour gagner de l’argent et rencontrer de nouveaux clients ?

Libraires : et si vous profitiez des retours pour gagner de l’argent et rencontrer de nouveaux clients ?

Comme je l’écrivais dans ce billet sur notre blog, chez Pourpenser nous sommes convaincus qu’il existe de nombreuses pistes à explorer dans la relation entre libraires et éditeurs. L’une d’elles concerne les retours.

Ne pratiquant pas d’envois d’offices, nous n’avons que très peu de retours.
Ceci étant, certains libraires parient sur nos livres, en commandent et peuvent se retrouver avec quelques titres à dormir au fond des étagères.

La tentation (l’habitude ?) est alors forte de renvoyer ces livres chez le distributeur histoire de soulager la trésorerie du libraire (l’effet secondaire, c’est que c’est la trésorerie de l’éditeur qui trinque…)

Mais… s’il y avait mieux à faire ?
Si ces retours pouvaient rapidement se transformer en vente et amener de nouveaux clients dans la librairie ?

Voilà ce que nous proposons :

  • Au lieu de retourner les livres, le libraire nous envoie une photo des livres en situation.

De notre côté :

  • Nous publions cette photo sur notre page FB avec une mise en avant géographique sur la commune et ses environs ;
  • nous envoyons un courriel à nos lecteurs de la zone géographique les invitant à passer dans la librairie.

Cette idée est née d’une situation concrète que nous avons vécu avec une libraire lyonnaise en avril 2013.

Plus que jamais, nous sommes convaincus de la complémentarité entre circuit court (vente directe) et économie locale (commerce de proximité).

Ensemble, nous pouvons proposer à nos clients/lecteurs d’autres modèles que ceux véhiculés par les géants… Ensemble 😉

Editions pour penser à l’endroit – www.pourpenser.fr
Osez vous fier à votre intuition !

Osez vous fier à votre intuition !

Tout d’abord un grand merci au réseau « Entrepreneurs d’avenir » sans qui nous serions passés à côté de cet article de Capital.

Car « Osez vous fier à votre intuition », ce n’est pas nous qui le disons, mais Céline Deval dans cet article publié sur le site de Capital. Un article où elle cite des entrepreneurs tels que : Jack Welch, Pierre Kosciusko-Morizet, Thierry Boiron, Edouard de Broglie, Tristan Farabet, Ray Kroc, Bertrand Collomb et des consultants spécialisés sur le sujet : Christophe Haag, Ricardo Croati, Vanessa Mielczareck ou encore Nicolas Dugay.

Un article que Céline Deval conclut par :

« La meilleure décision se prend en combinant raison et intuition. Une approche qui vous aidera aussi à convaincre votre équipe. Difficile, en effet, de révéler que vous avez opté pour un projet après avoir entendu «une petite voix». Mieux vaut évoquer des arguments rationnels… même si, en réalité, c’est votre intuition qui vous a guidé. »

Ici, dans notre maison, non seulement nous revendiquons cette part intuitive et émotionnelle dans nos choix, mais en plus, nous la cultivons et éditons des livres sur le sujet !

Et à propos d’intuition, voici trois livres qui pourraient vous intéresser  :

La petite voix d’Honoré (Aline de Pétigny)

L’intuition est le sujet central de cet album où le héros commence à trouver curieux le nombre de signes qui se multiplient pour l’inviter au voyage. Ira-t-il au bout ? Ecoutera-t-il sa « petite voix » ?

Octave et Rose (Chrystele Huteau et Lise Daulin)

Octave a une petite voix et elle s’appelle Rose…
Mais pour sa copine Vanille, c’est n’importe quoi ! En plus, le rose, c’est pour les filles, tout le monde le sait !
Octave va argumenter et démontrer à son amie que l’on peut être un garçon, être sensible et aimer le rose.
Une petite histoire pour toutes celles et tous ceux, petits et grands, qui pensent encore que le rose est pour les filles et que les petites voix n’existent pas.

Reconnaître ses vraies richesses (Aline de Pétigny)

Ecrit sous la forme d’un dialogue entre une fée et un enfant, ce livre aborde des thèmes tels que l’intuition, le don, les talents, les émotions…
“Reconnaître ses vraies richesses” est un livre à mi-chemin entre conte de fée et guide de développement personnel. La fée apporte des réponses tout en indiquant que ces réponses sont le fruit de son expérience ou de ses croyances. La fée invite surtout l’enfant à vérifier, à essayer, à trouver son propre chemin.
Par exemple, à propos de la colère, la fée indique : “Elle nous oblige à nous poser des questions, à réfléchir”.

Editions pour penser à l’endroit – www.pourpenser.fr
Thème : Overlay par Kaira. Hébergement Yunohost
www.pourpenser.fr