Auteur/autrice : Pourpenser

Une pause à l’écodomaine du Bois du Barde pour #leprojetfou

Une pause à l’écodomaine du Bois du Barde pour #leprojetfou

Il y a parfois des lieux, des personnes, des ambiances qui laissent une trace et que l’on a du mal à quitter… merci à Anne laure et Gilles pour ce magnifique lieu d’accueil et de transmission de la transition à Le Bois Du Barde

Dominique, le 15/06/2021

L’écodomaine du Bois du Barde fait partie de ces lieux avec lesquels l’équipe de Pourpenser se sent en lien. Merci à Anne-Laure d’avoir proposé cet arrêt à Dominique… il ne nous reste plus qu’à prévoir un séjour pour l’ensemble de l’équipe et pourquoi pas des résidences d’auteur·e·s ?

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

Lorsque #leprojetfou s’arrête à la maison de l’enfance de Carhaix-Plouguer…

Lorsque #leprojetfou s’arrête à la maison de l’enfance de Carhaix-Plouguer…

De multiples rendez-vous ponctuent le trajet de Dominique.
Ce lundi 14 juin il passait un moment avec les plus jeunes enfants présents au multi-accueil Galipette à la maison de l’enfance du Poher. L’occasion de raconter l’histoire de Petit Lutin cherche le bonheur d’Aline de Pétigny (disponible sur le site avec la version audio contée par Aline, accompagnée au piano par Armel Dupas).
Un rendez-vous dont parle Le Télégramme dans son édition du 15 juin.

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

Portrait de jardinière : Alice BESSEAU

Portrait de jardinière : Alice BESSEAU

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Alice

Métier : Art Thérapeute

Zone Géographique : 44220 COUERON

Sa page Facebook

Son Instagram

Son site :
latelierevoluerlaviealicebesseau.fr

Bonjour Alice, peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

Pour moi c’était une évidence après avoir connu les jeux de sept famille et émotions-montres au festival Cultura à Nantes et une Bd d’Art-Mella deux ans auparavant.

Les éditions Pourpenser ont semé une graine en moi qui a poussé pendant des années et m’a conduite à la relation que j’ai aux émotions et à mon travail.

Quand j’ai su que je pouvais moi aussi semer des graines auprès de mon entourage en étant jardinière en décembre 2020, j’ai sauté sur l’occasion.

Quel lien entre Pourpenser et ton activité professionnelle ?

Plein de choses, je pense que c’est d’abord les émotions. Grâce au support des livres je peux utiliser des exemples et illustrer ce que la personne qui a besoin d’être accompagnée à besoin de percevoir.

Mettre des mots sur les émotions c’est difficile et mon métier en tant qu’art thérapeute évolutive c’est d’accompagner par l’art, quand on a un support visuel comme un livre, des affiches ou même des jeux, la personne se sent moins démunie face au fait de créer ou même de dialoguer à partir d’un exemple concret. Pour finir je fais des séances à partir de certains livres, en ligne ou en présentiel, cela permet d’avoir un thème bien précis à partir des situations que chacun peut vivre dans sa vie.

Un coup de cœur dans le catalogue de Pourpenser ?

Je pense que ce serait sans aucun doute « les mots du cœur » de Katia Belsito c’est l’histoire d’une petite fille qui ne trouve pas les mots. Il me parle surtout de ce qui m’anime dans mon travail, aider par l’art à s’exprimer, sans les mots parfois c’est possible, par le dessin, par la musique etc… Il est envisageable des 3-4 ans mais il parle à chacun de nous car parfois on a du mal à mettre des mots sur ce que l’on vit tout simplement.

#leprojetfou dans les Monts d’Arrée

#leprojetfou dans les Monts d’Arrée

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

En ce 3e jour de trajet, Dominique roulait en direction de Carhaix… quand il a soudain réalisé qu’il y avait 2 Carhaix à 10 km de distance !

Retrouvez Dominique dans cette video riche de bonne humeur sur une route pas toujours facile avec un chargement de 100 kg !

Dominique profite de l’occasion pour partager quelques extraits du livre Ma vraie nature d’Aline de Pétigny… en pleine nature !

Livres in Room : première rencontre pour #leprojetfou

Livres in Room : première rencontre pour #leprojetfou

Roscoff / Saint-Pol de Léon : c’était vraiment un petit échauffement, les communes sont voisines.

Parti à 9h15 de Roscoff, Dominque est arrivé juste un peu après 10h à la libraire – café – salon de thé où Solène nous a très gentiment accueillis et a accepté de répondre à nos quelques questions :

Livres in Room existe à Saint-Pol-de-Léon depuis 2007 et a été reprise en 2014 par Gaëlle Maindron et François Michel. 200 M2 pour la partie librairie (plus un peu de papeterie et une sélection de CD) et 50m2 plus un charmant jardin clos pour la partie café / salon de thé.

Livres in Room fait partie de Calibreizh, la fédération des cafés librairies de Bretagne et propose des animations et rencontres tout au long de l’année.

Pas beaucoup de monde pour cette première (il n’y avait que 2 personnes inscrites – oui, ça arrive…) mais cela nous a laissé le temps de raconter des histoires à deux voix, notamment une des histoires de L’anniversaire tout pourri, le 3e tome des aventures de Charlie et Belinda par joëlle Stauffacher.

Pour suivre toute l’actualité sur c’est ici :

Le départ depuis Roscoff !

Le départ depuis Roscoff !

Petit rappel : les publications sur le blog sont un peu plus longues à réaliser.
Pour suivre Dominique en temps réel dans ses rencontres et ne rien manquer, le mieux est d’utiliser le tag sur la fediverse. (pour en savoir plus sur la fediverse c’est ici dans le billet de blog d’Albert et suivre Dominique sur Mastodon avec ou sans compte, ce billet devrait vous aider).

Le temps était nuageux en ce début de matinée du 12 juin sur le port de Roscoff mais la petite bruine matinale s’est calmée juste avant 9h

Après un rapide café, direction le phare où nous avons retrouvé Aline qui arrivait à moto !

Un petit tour sur le port, un live pour les abonné·e·s sur FB…

Et pour en savoir plus sur les super barres de céréales dont Dominique et Albert parlent à 2:55 et qui accompagnent c’est ici : nous les avons achetées chez Aude, Au Poids Plume – Épicerie sans emballage – Ancenis et elles sont produites artisanalement par Peps Eat à Rezé (près de Nantes).

Et c’est parti pour le départ !

Un peu plus loin sur la route, en direction de Saint-Pol-de-Léon, Dominique avait déjà un peu plus chaud 🙂

Bien arrivé à Saint-Pol-de-Léon…

La moto ça fait vraiment très « Tour de France » avec le suivi de l’équipe télé, non ? 🙂

La suite ? la découverte de Livres in Room, une superbe librairie – café – salon de thé !

Poursonger : la nouvelle collection été 2021

Poursonger : la nouvelle collection été 2021

PourSonger est une collection dédiée aux grands et aux moins grands, pour se poser encore plus de questions sur l’existence, les rêves, les peurs, les croyances, le fait d’être soi, le courage, la vérité…
La vie quoi !

Un soin tout particulier à été porté par Athena sur la maquette, le choix des papiers labellisés avec des couvertures teintées dans la masse (gamme Pop’Set d’Arjowiggins) et un Munken 120 gr pour les pages intérieur, et bien entendu, comme plus de 90 % de notre production, ces livres ont été imprimés aux Épesses (85) par l’équipe de BDM Imprimeurs.

EAN pour les 4 livres : 9782371761599
Prix public TTC : 18 €

Disponible en librairies : 30/06/2021 (c’était prévu pour le 15, mais nous avons eu des problèmes d’approvisionnement papier)
Distribution : Pollen Diffusion

Résumés de chaque titre / présentation des auteurs :

La dinde savante & la poule philosophe

Nathalie Prince / Mélanie Fuentes

Format : 150×105 – 24 pages
ISBN : 9782371761377
Prix public TTC : 6 €

Quand une dinde savante rencontre une poule philosophe, c’est la confrontation des vérités.
La simple observation suffit-elle à établir
une théorie scientifique ?
Quelle place pour le doute ?
Où l’on va se rendre compte qu’il se passe des choses dans une basse-cour, et que la vérité n’est peut-être pas celle qu’on pense…

Nathalie Prince :
Nathalie Prince est professeur, écrivain et maman de quatre poussins.
Elle a pour animaux de compagnie un chien gris et un paon blanc.
Elle enseigne les lettres à l’université du Mans, où elle a aussi mis en place un Master dédié à la littérature de jeunesse. Elle est l’auteur de La littérature de jeunesse  (Armand Colin, 2021).

Mélanie Fuentes :
Petite, Mélanie aimait déjà bricoler et inventer. Après un cursus cinéma-audiovisuel et des études d’illustration à l’école Pivaut de Nantes, aujourd’hui elle évolue dans l’illustration jeunesse.
Elle illustre toujours avec le souci de la couleur, de l’ambiance et du cadrage. Selon elle, son rôle est de créer une émotion à travers l’illustration.

Les ballons

Emma B / Marianne Pasquet

Format : 150×105 – 24 pages
ISBN : 9782371761384
Prix public TTC : 6 €

Théo, petit, avait de nombreux rêves en tête, des rêves fous ou à portée de main, mais des rêves qu’il essayait de réaliser et qui le rendaient léger, léger… comme des ballons !
Et puis, Théo a grandi, et les rêves se sont envolés…
Aurait-il oublié ce que lui disait sa marraine :
« Il faut toujours avoir un rêve d’avance »… ?

Emma B :
Comme beaucoup d’entre nous, Emma B. a plusieurs vies.
Femme, maman, entrepreneuse, chanteuse… elle aime les musées autant que les concerts, les terrasses des cafés autant que la solitude sur une plage à marée basse.
L’écriture a une place importante dans sa vie, et avec « Les ballons » c’est la première fois que ses mots arrivent dans les pages d’un livre.

Marianne Pasquet :
Depuis toute petite, Marianne Pasquet a des crayons dans les poches et des idées plein la tête. Elle dessine tout le temps…
Après avoir terminé ses études d’arts appliqués et de graphisme, le dessin, devenu passion, s’est imposé à elle et l’univers des enfants la fascinant, Marianne s’est dirigée vers l’illustration jeunesse.

Damien

Albert Romain / Baptiste Puaud
Format : 150×105 – 24 pages
ISBN : 9782371761360
Prix public TTC : 6 €

Damien se demande à quoi il sert si les amis le remplacent pour jouer au foot ou si la famille passe de bons moment sans lui.
Mais il va comprendre qu’il existe, comme les autres, et qu’il se construit en cultivant sa différence…

Albert Romain :
Il est  « Né un 4 juillet » le 3 avril 73, a été « Petit Nicolas » jusqu’à 20 ans pour passer un BTS de production audiovisuelle, puis a recommencé 10 ans plus tard pour une maîtrise de marketing / communication. « il changeait la vie » en tant que conseiller en jeux vidéos, relecteur, infographiste, directeur artistique, finalement « Professeur Froeppel » des écoles depuis 2005 !
Du côté de « la vie est un long fleuve tranquille » il a un « Antoine Doisnel » et une « Amélie Poulain » et il est « Morgane de toi » depuis plus de 20 ans. Il « Martahon man » 2 à 3 fois par semaine, fait du « Théâtre et son double » depuis qu’il est « les beaux gosses » !
Jusqu’à l’âge de « Le Prince Eric » il n’aimait que Jojo Lapin, puis brusquement il est passé à Descartes, Montesquieu, Corneille, Racine, Molière, Raymond Queneau… Maintenant il adore Terry Pratchett, Lautréamont, Kundera, Barjavel !
L’éclectisme le définit assez bien.

Baptiste Puaud :
Baptiste Puaud est né en 1989.
Il a passé son enfance en Vendée, entre la mer et le Puy-du-Fou,
avant d’arriver il y a quelques années en Alsace.
Il est passionné par le dessin, les dinosaures, Star Wars,
la nature et l’écologie.
Papa d’une fille de 2 ans, il est maintenant illustrateur et prof de dessin.
De quoi bien remplir ses journées !

GRATUIT LORS DE LA COMMANDE DES TROIS TITRES :

La grande peur du Rien

Aline de Pétigny
Format : 150×105 – 24 pages
ISBN : 9782371761391
– Ne peut être vendu –

Le Rien l’obsède.
Parce que le Rien, c’est mal, c’est la misère, c’est ne pas avoir, ne pas être, et ne pas être aimée.
Alors, elle va regarder son courage qui va la porter au delà de ses peurs du Rien…

Aline de Pétigny :
Dès 1999, alors qu’on ne parlait pas encore de la philosophie pour les enfants, ou encore des émotions, Aline de Pétigny aborde pour les enfants les thèmes du bonheur, de la confiance en soi, de la visualisation créatrice…
Elle est à l’origine des éditions Pourpenser, créées en 2002 avec son frère Albert. Autrice de plus de 160 livres, principalement pour les plus jeunes… mais pas seulement, illustratrice d’une soixantaine de ses livres, créatrices de 9 jeux, Aline de Pétigny est, depuis plus de 20 ans, une des principales auteures à écrire sur les thèmes liés au développement personnel, à l’attention des enfants.
Mais, qu’on ne s’y trompe pas… nous sommes tous des enfants.
Ses livres sont précieux aussi pour les adultes.
Farouchement elle-même, terriblement sorcière, vraiment magicienne et un peu humaine…

Portrait de jardinière : Fanny HALLET

Portrait de jardinière : Fanny HALLET

Au début des années 2000 nous présentions nos livres de la façon suivante :
Ces histoires ne sont que des graines :  
Nous ne savons pas quel terreau les accueillera.
Seront-elles arrosées régulièrement ?
Se mettront-elles en dormance pour ressurgir plus tard ?
Ou bien germeront-elles immédiatement ? 

En 2020, nous avons lancé le réseau des « Jardinier·e·s de Pourpenser » pour réunir celles et ceux qui souhaitent nous aider à cultiver le questionnement auprès des familles.
Dans cette série de billets nous invitons les jardiniers et jardinières qui le souhaitent à venir se présenter et à nous expliquer ce qui les relient à Pourpenser.

Aujourd’hui, nous vous présentons Fanny.

Métier : Sophrologue voyageuse

Zone géographique : 59 LILLE

Sa page Facebook

Sa page Instagram 

Merci Fanny d’ouvrir cette série de portraits. Peux-tu nous dire pourquoi tu as rejoint l’aventure des jardinières de Pourpenser ?

J’ai rejoint Pourpenser car je suis une fan des livres (et des valeurs) véhiculés par cette maison d’éditions, petite par la taille mais grande par le cœur. J’avais déjà eu l’occasion de participer à la diffusion des Flip Flap du cœur. Le projet de jardinières s’inscrivant dans le long terme ça m’a plu.

J’ai trouvé le nom des Jardinières très parlant. Moi je voulais semer des graines et faire fleurir les livres. Ça fait maintenant un an que je sème des graines !

Les échanges avec mes clients, amis ou connaissances autour des livres que je vends sont très riches. Et je continue de découvrir le catalogue et à rêver.

Quel lien entre Pourpenser et ton activité pro ?

Je suis sophrologue voyageuse à Lille.
Mon premier lien est sans conteste les émotions et la bienveillance que Pourpenser et moi développons dans nos pratiques.

Et puis le voyage. Moi j’emmène des femmes à la rencontre d’elles même pour une semaine dans le désert tunisien. Pourpenser nous emmène en voyage (La vie est un voyage est un livre merveilleux. Un coup de coeur) dans des univers très variés avec un point commun : l’amour de soi.

Si tu devais choisir un livre dans le catalogue, lequel serait-ce et pourquoi?

C’est dur de choisir. Mon cœur balance entre tellement de livres avec lesquels j’ai voyagé… Je vais parler de ma dernière découverte : Barnabé et la Tour d’Ivoire.

Quel voyage !!! J’ai adoré suivre ce garçon bien sur de lui au départ qui décide de partir en quête. Ce qu’il va découvrir sera bien loin (bien mieux) que sa quête initiale.

L’univers de ce roman est en même temps très proche de nous et en même temps assez loin pour nous paraitre dingue. Les inepties de notre monde nous apparaissent clairement et le style d’écriture m’a beaucoup plu.

J’ai beaucoup de tendresse pour les personnages du roman, chacun avec son style bien particulier.

Comment suivre Dominique sans ouvrir un compte Mastodon…

Comment suivre Dominique sans ouvrir un compte Mastodon…

Pour saison 4, nous avons choisi de privilégier les médias sociaux ouverts et décentralisés plutôt qu’une plateforme privée telle que Facebook, Instagram ou Twitter par exemple.

L’objet du présent billet est de vous expliquer de façon aussi simple et concrète que possible comment suivre le compte de Dominique. Cette méthode fonctionne pour suivre tout personne disposant d’un compte Mastodon avec des publications publiques. Pour en savoir un peu plus sur ces réseaux sociaux ouverts et décentralisés, vous pouvez consulter ce billet sur le blog d’Albert.

Directement dans votre navigateur Firefox, Edge, Chrome…

Lorsque Dominique publie un billet sur Mastodon, celui-ci est visible ici : https://pouet.chapril.org/@Dom_pourpenser
Cette adresse signifie que l’utilisateur Dom_pourpenser a un compte sur le serveur pouet.chapril.org et que celui-ci est en accès sécurisé (https).

Ce que vous verrez sur un ordinateur
Sur un écran de smartphone

Mastodon propose de se connecter ou de s’inscrire, mais cela n’est pas obligatoire : Vous pouvez accéder à l’intégralité de ce fil public de façon libre, sans inscription à Mastodon.

Avec un compte Mastodon, vous pourrez en plus répondre à Dominique, demander à le suivre et il apparaîtra automatiquement dans le fil de vos publications (exactement comme sur des plateformes comme Facebook ou Twitter).

Dans un lecteur de flux RSS

Une autre façon de suivre l’aventure de Dominique sans créer de compte sur Mastodon est d’utiliser un lecteur de flux RSS.

Le flux RSS d’un compte Mastodon est : serveur@utilisateur.rss ce qui nous donne pour Dominique : https://pouet.chapril.org/@Dom_pourpenser.rss (oui, c’est exactement la même adresse que précédemment avec .rss à la fin)

Vous avez peut-être déjà sur votre ordinateur ou votre smartphone un lecteur de flux RSS sans le savoir. Le RSS est un format ouvert et standard très pratique qui permet de réunir dans un « lecteur » ou un « agrégateur » plusieurs flux d’informations en provenance de multiples sites internet.

Si vous avez déjà un lecteur de flux RSS installé, il vous suffit de cliquer sur l’adresse https://pouet.chapril.org/@Dom_pourpenser.rss et celui-ci vous proposera de l’ajouter à vos flux existants.

Si nous n’avez pas de lecteur de flux RSS, voici quelques outils que nous vous conseillons :

A noter également : Thunderbird intègre également la gestion des flux RSS directement, sans ajout d’extension. Ces nouvelles arrivent alors de la même façon que vos emails, dans un emplacement choisi.

Dans un prochain billet nous vous donnerons quelques conseils pour ouvrir un compte sur Mastodon… à suivre donc !

Thème : Overlay par Kaira. Hébergement Yunohost
www.pourpenser.fr